MVA – Episode 2

1989 : Jacques BOSSU, est alors Président de SODALEC.

Lors d’une visite chez un installateur dans le Finistère, Jacques BOSSU a une remarque : les régulations sur le marché sont trop complexes pour les éleveurs, pas facile à régler et disposent de trop de fonctions souvent inutiles.

De retour au bureau de SODALEC à Pacé (35), près de Rennes, il informe le bureau d’études de ces remarques.
A partir de ce moment-là débute une histoire : celle de la régulation MVA.

Le projet est pris en charge par Francis L’HUILLIER.
L’objectif est ambitieux : concevoir un régulateur simple mais performant.
En février 1989, la régulation MVA est dessinée et voit le jour.

Elle est révolutionnaire à plus d’un titre :

  • Régulation à microprocesseur
  • Coffret compact avec électronique mono-carte et borniers débrochables
  • Clavier tactile
  • Affichage des paramètres sous forme de liste
  • Carte option pour le chauffage et le mode Duo
  • Communication à distance par Minitel ou PC

Pour distinguer la nouvelle régulation des anciennes, SODALEC décide de créer en même temps une gamme spécifique : la Série Jaune.
La régulation s’appellera donc MVA – Série Jaune.

Sa simplicité d’utilisation fait de la régulation MVA – Série Jaune un succès immédiat auprès des éleveurs équipés.
Et les installateurs, séduits par la facilité d’installation, commandent par dizaine le nouveau régulateur MVA de SODALEC.
Pour SODALEC, c’est un pari réussi.
Il confirme les choix techniques ambitieux pris et plus particulièrement, l’utilisation d’un microprocesseur NEC flashé (logiciel intégré au composant).

Suite de l’histoire à suivre bientôt…